Le comte Phantomhive vous souhaite la bienvenue... Ne soyez pas trop curieux
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Au-dessous d'une nuée d'arbres, au-delà de la terre et du ciel. [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Messages : 12
Date d'inscription : 07/04/2011
Age : 20
Localisation : Avec Yuu-nee-sama. ♥

Feuille de personnage
Vos Relations:

MessageSujet: Au-dessous d'une nuée d'arbres, au-delà de la terre et du ciel. [Libre]   Mer 18 Mai - 16:08

Les pieds... Ils allaient toujours où ils le souhaitaient sans demander l'avis de la personne à qui ils appartenaient. Le long de ce doux chemin de forêt était entouré de grands et majestueux sapins, laissant les yeux admiratifs d'une être ne pensant que se balader. C'était là toute la merveille d'une balade en forêt. Laisser ses cheveux finir dans le vent, c'était l'une des choses les plus géniales à faire. C'est d’ailleurs ce qu'elle, elle faisait. De ses journées lassantes et solitaires, c'est tout ce que son coeur souhaitait hormis la compagnie éternelle de Yuu. Elle ne faisait pas attention où elle allait, laissant la brise la guider elle et ses pieds, qui eux n'étaient pas d'humeur obéissante. Un foisonnement de verdure lui chatouillait doucement les chevilles, relevant sa tête vers le ciel. Le soleil perçait les feuilles des arbres de ses rayons, ne laissant pas de coin sans lumière sur la route où je me dressais. C'était un magnifique début d'après-midi, vraiment... Le roi du ciel exprimait toute sa joie en rayonnant comme un fou, ne laissant aucun nuage le devancer. C'était un vrai concours là-haut. Main vers le ciel, regard sans émotions; elle fixait l'étendu de bleu situé en face de ses pupilles. C'est alors que ses yeux jouèrent et se cachèrent derrière ses paupières à présent régnantes. Son ombre s'amusait avec celles des arbres, mais celle-ci était unique en son genre. Ses cheveux, qui se balançaient de droite à gauche, caressait son visage de leurs doux frottements incessants. Ayant fermé ses yeux, la petite enfant profitait de chaque pas qu'elle faisait dans cette douce atmosphère, plus réconfortante qu'effrayante qu'elle soit. Ses yeux, voulant recouvrer un peu de lumière, s'ouvrirent lentement en laissant paraître de douces lueurs marrons. Ils ne s'y trompaient pas; le paysage était magnifique et paisible. Un doux sourire se dessina sur le visage de la jeune fille, l'éclairant d'un air adouci et ébloui. Ses mains se mirent à caresser du bout de leurs doigts les troncs d'arbres; se posant ensuite sur le soutien de celui-ci. Elle admira la vue qu'elle avait d'ici, laissant son regard se balader librement, à sa guise. Le coup fatal. Une branche craqua; bruit retentissant dans la clairière, brisant ainsi le silence qui y régnait. Son corps se tourna, le regard fixant un bref instant une silhouette au loin. Malchance; le calme n'était plus. Elle fit alors un pas en avant et sourit tout de même, ne voyant que très peu la personne qui possédait cette fine ombre. À cet instant même, plus rien n'attirait son regard si ce n'était un chat qui passait par là. Le prenant doucement dans ses bras, elle le cajola et le combla de caresses, laissant raisonner le ronronnement de l'animal à travers ses oreilles attentives. Chaque bruit; chaque instant était important à ce moment. Ne bougeant plus un cil, elle observait le moindre mouvement de la personne qui allait être victime de cette interlocutrice sous masque. L'espace d'un instant, la brise caressa leurs visages d'un air semblable à une main qui caresse une joue. Puis; ses lèvres se mirent à bouger, laissant échapper quelques paroles.

« Bonjour petit être… Êtes-vous l’un de ces loups ou êtes vous simplement égaré ? Vous savez qu’une balade seule pourrait bien être la dernière si vous parveniez à rencontrer l’un des leurs… »

Ses pieds firent un pas; puis deux; puis trois. Ensuite, elle se stoppa net, observant avec intrigue la victime de ses demandes étranges. Elle ne bougeait plus, pas le moindre ciel n'osait effectuer un geste. Immobile, certes, mais pas de peur. Simplement, elle ne savait que faire de cette situation embarrassante. La personne ne lui répondait pas, mais elle attendait une réponse. L'enfant se balança alors dans de petits mouvements, afin de couper la statue de pierre qu'elle devait paraître aux yeux de l'autre personne. Le calme régna à nouveau dans ce coin de forêt, étant presque inquiétant. Seuls les bruits des battements d'ailes des oiseaux et les souffles de respiration des deux ombres pouvaient y changer quelque chose et perturber son règne si imposant. Pitiful...Pitiful twins; aurait déclaré le Loup en cette situation. D'Agneau à Loup, cela aurait donné "Marche, petit Agneau. Mais prend garde au Loup qui rôde". Ceci étant dit, c'était une phrase que l'enfant aimait sortir en certaines conditions. Un bruit sortit ces pensées étranges de son esprit. C'était ce qui lui rappela qu’elle avait un chat dans les bras : il ronronnait encore. Elle continua de le caresser en se balançant légèrement. Ses mains passèrent un peu partout sur son ventre, le faisant sortir ses griffes; non d'énervement mais de plaisir. Il aimait ça, ce petit félin... Un animal aux airs si doux et innocents pouvait parfois être aussi dangereux avec une Souris qu'un Loup envers son Agneau. Ses doigts lui grattouillèrent doucement le derrière des oreilles, augmentant doucement ses ronronnements. En y pensant, la petite fille leva le nez vers le ciel azuré. Une chose la dérangeait particulièrement. Brise tempérée; lumière éblouissante; c'était ce que le soleil lui faisait comme effet. La tête en arrière, une feuille se posa sur son teint pâle; lui donnant ainsi une couleur plus vive de vue. Le vent redémarra; portant ses cheveux blonds avec lui. Ceux-ci argumentaient parfaitement sa peau de porcelaine et ses yeux chocolat. Se rendant compte de la situation, elle arrêta ses petits balancements et observait la personne. Elle s'était approchée, mais pas assez pour que l'enfant puisse voir qui se trouvait en face d'elle. S'inclinant doucement, ses lèvres remuèrent afin de laisser échapper une douce voix assez gênée et confuse.

« Je suis désolée d'avoir parlé de cette façon si étrange. Je m'appelle Yûna Nakamura, et vous ? ~ »

Se redressant, elle laissa ses yeux chocolat parcourir la personne d'en face. Au premier coup d'oeil, cette personne était plutôt mince, voir maigre. Elle n'y prêta pas grande importance, puisque beaucoup de personnes aimaient être maigre. L'enfant, elle, trouvait cela répugnant. Tous les os étaient à découvert, ce qui était vraiment affreux. Sa langue claqua une fois; puis deux contre ses dents. Ses mains continuèrent doucement de caresser le petit chat, qui était tout content. Le vent s'arrêta, le silence restait encore et toujours dominant. Cela commençait à lasser la petite fille, qui aurait aimé une discussion un peu plus... Complète. Mais, si c'était un loup, elle n'y tiendrait pas tant. Son visage était trop pur, s'en était presque effrayant. Mais valait que l'agneau reste sur ses gardes, c'était d'une prudence plus grande. Sa gêne domina de plus en plus, elle recommença alors ses balancements pour se calmer un peu. Cela en devenait un tic tellement elle le faisait. Sans laisser le temps à l'enfant de réagir, le chat s'installa sur son épaule et ne bougea plus. Comme une statue; contrairement à la petite fille. Clignant doucement des yeux, elle leva lentement sa tête pour mettre son nez en direction du ciel. Toujours aussi bleu, c'était roi aujourd'hui. Ses yeux se cachèrent à nouveau derrière ses pupilles, semblant jouer à cache-cache. C'était leur jeu préféré : ils se cachaient du soleil, qui les épuisait fortement. Il les éblouissait pour qu'ils se cachent, telle était la bataille habituelle de la journée. De la façon dont elle était habillée, elle devait faire un peu pitié. Vêtue d'une simple robe de servante plutôt abîmée, ses pieds nus frôlaient visiblement l'herbe qui était plutôt fraîche. L'un des seuls points positifs pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Au-dessous d'une nuée d'arbres, au-delà de la terre et du ciel. [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Faire des arbres?
» Arbres GW
» [TUTO] Comment faire des arbres
» Napoléon et les arbres
» Minas Galadh ou la Tour des Arbres
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroshitsuji RPG :: › Outer London ~ RP :: « FORÊT »-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit