Le comte Phantomhive vous souhaite la bienvenue... Ne soyez pas trop curieux
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 RP in London [Pv Naty et lenny] (Ça rime ! /sort/)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Messages : 186
Date d'inscription : 21/05/2011
Localisation : dans l'ombre.

Feuille de personnage
Vos Relations:

MessageSujet: RP in London [Pv Naty et lenny] (Ça rime ! /sort/)   Dim 2 Oct - 16:59

Tic-
Tac-
Tic-
Tac-
Tic..
Les aiguilles tournaient et le bruit du mécanisme résonnait en Nate.
Tac-
Cela l’irritait, le rendait fou. Il n’en pouvait plus, il n’arrivait pas à se détaché de ce rythme infernal. Le bruit semblait augmenter sans cesse. Nate l'entendait comme s’il entrait dans son corps et le prenait.
Tic-
Il n’arrivait pas à se concentré.

« - Que faite vous ici ? »

Nate voulait prendre son air méchant mais le bruit lui donnait un mal fou à se raccrocher à la réalité.

« Je… »Il bégaya.

Tac-
Le bruit devint sourd, il était incontrôlable.
Tic-
Tac-
TIC-
TAC-
TIC-
Il n’en pouvait plus. Il prit le chandelier posé sur la commode à côté de lui et le jeta sur pendule en bois. Le mécanisme eu un crissement aigu puis s’arrêta.
-
Le silence vint.

« Que faite vous ? Qui êtes-vous ? Pourquoi étes-vous chez moi ? »
Contrairement à Nate qui était soulagé, le gros bonhomme assis sur son fauteuil semblait anxieux. Il gigotait, s’agrippant au fauteuil, respirant de façon irrégulière.
Des gouttelettes de sueur coulaient autour de son visage joufflu. Sa peau Brillait et les mouvement que faisait ses lèvres quand il parlait à Nate faisait bouger son double- non, son triple menton.

Nate ne sourit même pas. Ce porc le dégoutait. Il murmura tout en dégainant son arme à deux mains

« je suis Nathan River, et je suis là pour t’accompagner dans la mort. Heureusement, cela n’est qu’une métaphore, je n’ai pas besoin de passé plus de quelques secondes avec toi. »


D’un geste vif, Nate était passé de l’autre bout de la pièce a la cheminé, là où était assis le vieille homme. Il planta la lame de son sabre dans la peau de l’humain sans défense.

« Tu as fait ton temps. Aux autres maintenant. »

La chemise grise de l’homme rougi et tandis que sa peau palissait, sa vie défilait au-dessus de sa tête. Nate ne prit même pas la peine de la regardé, il fit un geste avec son bras, rangea son épée et sorti de la demeure.

Les mains dans les poches, le visage éteint, Nate continua son chemin, sans savoir où aller.
Que lui était-il arrivé ? Pourquoi avait-il autant de mal à se concentrer en ce moment ? Le moindre bruit, le moindre geste pouvait lui faire oublier toute notion.
il frappa brutalement le mur de sa main droite.

*Bordel ! Mais qu’est ce qui m’arrive ?!*

Sa main saignait. Il l’a remis dans sa poche comme si rien n’était. Le sang… Il en voyait tous les jours. Ce n’était qu’un liquide parmi d’autre.
Il se remit en route, sans penser à rien, sans prendre conscience des mouvements qu'il y avait autour de lui.

_________________
« Sais-tu où est le véritable enfer ?
Dans ma tête. »


Spoiler:
 




Aimer un mortel, c'est aimer jusqu’à la mort.
Aimer un ange, c'est aimer à jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 107
Date d'inscription : 06/08/2011
Age : 21
Localisation : Londres

Feuille de personnage
Vos Relations:

MessageSujet: Re: RP in London [Pv Naty et lenny] (Ça rime ! /sort/)   Lun 3 Oct - 8:39

C’était une petite ruelle, fréquentée mais pas trop, bien plus calme que les grandes allées de Londres. Il faisait sombre, seules quelques raies de lumière parvenaient à traverser les façades délabrées des vieilles maisons.

Les gens qui passaient par là étaient rapide, ils ne s’arrêtaient pas, comme s’ils avaient peur que quelqu’un leur saute dessus pour leur prendre leur bourse. Lenny, elle, elle flânait.

Des mendiants étaient assis sur les perrons des maisons, d’autres faisaient la manche devant les passants, mais aucun ne s’arrêtait, trop pressés de quitter cette ruelle glauque.

Elle n’allait pas vite et n’avait aucune envie d’aller vite. Ses yeux virevoltaient dans tout les sens, comme s’ils cherchaient à saisir quelque chose d’insaisissable. Elle finit par soupirer et accéléra le pas.
Dieu qu’elle se sentait lasse en ce moment !
Elle ne savait pas vraiment ce qui lui arrivait.

Un instant elle était toute joyeuse, elle rigolait pour un oui ou pour un non, elle ne pouvait s’empêcher de bouger sans cesse et l’instant d’après, que ce soit à cause d’une petite contrariété ou qu’il n’y ait aucune cause, elle se mettait à avoir des idées noires et à flâner dans les ruelles de Londres.
C’était ce qui lui arrivait en ce moment.

Elle qui d’habitude avait toujours un sourire plaqué sur le visage, la voilà qui tirait une tête de six pieds de long et semblait en vouloir à la terre entière.
Elle marchait sans vraiment voir les gens, sans vraiment chercher à aller quelque part, sans autre but que celui de marcher.

Des milliers de pensées se succédaient dans sa tête tandis qu’elle avançait en évitant instinctivement et de justesse les gens qui étaient sur son chemin.
A gauche, à droite, re-à droite, puis re-à gauche, encore plus à gauche puis de nouveau à gauche et...

BAM.

Elle tomba sur les fesses.
Elle allait tellement vite et venait de percuter un jeune homme avec une telle force qu’elle avait été rejetée en arrière.
Se relevant rapidement, Lenny s’inclina fébrilement devant celui qu’elle venait de percuter.

- Oh mon Dieu, je suis désolée, je ne vous avais pas vu, j’allais trop vite, j’avais la tête dans les nuages, je suis désolée, désolée, désolée ! balbutia-t-elle en quatrième vitesse.

On aurait dit une petite fille venant d’être prise en train de faire une grosse bêtise.
Elle même s'étonnait de se mettre dans un tel état d'affolement pour une si petite collision.

Puis elle fronça les sourcils.
Sa "victime" semblait complétement hors du temps et décalée dans la ruelle, avec ses habits blancs, ses cheveux blancs, bref, son apparence d'une blancheur éclatante.
C'était tellement blanc qu'elle commençait à en avoir mal aux yeux.

- Je suis vraiment désolée. Je ne vous ai pas fait mal, au moins?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 186
Date d'inscription : 21/05/2011
Localisation : dans l'ombre.

Feuille de personnage
Vos Relations:

MessageSujet: Re: RP in London [Pv Naty et lenny] (Ça rime ! /sort/)   Mer 5 Oct - 12:44

Nate marchait toujours et senti quelque chose le percuter.
Cette chose tomba par terre.
Il ne se serait pas arrêté si cette chose ne lui avait pas présenté des excuses. Aussitôt sorti de ses pensées, il en oublia le sujet et se concentra sur la jeune fille en train de se relever.

Celle-ci avait les cheveux blancs comme neige.
Oh, Nate n’avait aucun droit de juger sa couleur de cheveux vu la sienne mais il avait l’habitude de voir tous ses gens se retourner dans la rue et il pensait donc être le seul. Cette fille était encore bien plus jeune que lui et pourtant…
Il sourit de pleines dents à cette gamine qui s’excusait encore.

- Je suis vraiment désolée. je ne vous ai pas fait mal au moins ?
- Non ça va, ça va.


Il observa encore un long moment les cheveux de la petite fille. Coiffé en deux couettes, une frange lui arrivant aux yeux…. Elle avait des cheveux moins éclatant que lui mais tout de même. Qu’elle étrange fille.
Pour Nate, sa couleur de cheveux était la cause de son statut de shinigamis. Et cette fille en était certainement pas une. Alors comment se fait-il que …

Il se rappela que la gamine était là et qu’elle devait avoir eu plus mal que lui.
Depuis quelque temps, il avait bien changé. Et même si voir la douleur d’une petite fille ne lui faisait rien de plus qu’autre fois, il apprit à être poli avec les gosses. En parti du moins.

Il sorti la main de sa poche (l’autre tenait éternellement son sabre) et lui ébouriffa les cheveux, le dos légèrement courbé vers l’arrière.

*Merde !*

Sa main avec laquelle il ébouriffait les cheveux blanc de la jeune fille était encore tâché de sang.

Bien que la plupart fût séché, la plaie n’avait pas encore cicatrisé. Il retira sa main voyant qu’il avait tâché les mèches de la petite.

Il éclata de rire devant l’ironie de la scène. Un rire contrôlé, assez calme. Il ne remit pas la main dans sa poche pour contempler discrètement la plaie. Il avait tapé le mur très fort dit donc.
Il retrouva son calme, détournant le regard de peur que le sang qu’il avait accidentellement mis sur les cheveux de la fille reflète dans ses yeux. C’était idiot, soit.

- Et toi ?

demanda-t-il de son habituelle voix calme et douce.


[désolé pour ce manque d'inspiration!!><]

_________________
« Sais-tu où est le véritable enfer ?
Dans ma tête. »


Spoiler:
 




Aimer un mortel, c'est aimer jusqu’à la mort.
Aimer un ange, c'est aimer à jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 107
Date d'inscription : 06/08/2011
Age : 21
Localisation : Londres

Feuille de personnage
Vos Relations:

MessageSujet: Re: RP in London [Pv Naty et lenny] (Ça rime ! /sort/)   Ven 7 Oct - 21:12

- Non ça va, ça va.

Lenny soupira imperceptiblement et offrit un grand sourire à l’inconnu. 
Qui lui ébouriffa ses longs cheveux blancs.
Comme à une gamine de cinq ans.
Son sourire soulagé se fana quelque peu sur les bords, mais elle se garda de relever, remarquant le long sabre que la main de  l'inconnu n’avait pas lâché. 
Rassurant. Très rassurant, même.
De plus, elle n’avait aucune idée du rang qu’il occupait dans la société, et que ça aurait été fort mal vu d’insulter par exemple quelqu’un étant un Duc ou un Marquis dans un accès de colère enfantine. 
D'autant plus que, se vexer pour une chose  pareille n'aurait fait que la faire paraître encore plus jeune qu'elle ne l'était. 

Elle ne dit donc rien, mais n’en pensait pas moins.
Lui ébouriffer les cheveux comme à une enfant...
Elle ne faisait pas si jeune que ça quand même.
.... Si ? Tant que ça?
Tandis que Lenny grommelait intérieument, l'homme se pencha et un rire sortit de sa gorge.
Il rigolait. Calmement. D'un rire tranquille. 
Il riait sûrement de la tête qu’elle devait avoir désormais, avec ses cheveux tout ébouriffés qui lui donnaient, sans aucun doute, un air de chouette.
"C'est ça, fiche-toi de moi. C'est ta faute si j'ai cette tête là." pensa-t-elle.

- Et toi?

Elle regarda de nouveau celui qu'elle avait percuté.

- Ça va, merci bien. J'en ai vu d'autres, rètorqua-t-elle avec un sourire un poil crispé. Je m'excuse de nouveau.
Tout en disant cela, elle passa les main dans ses cehveux, tentant de remettre en place les mèches qui s'échappaient, désordonnées.
Quand elle senti un truc... Poisseux.
Gluant.
Liquide.
Elle retira sa main à vitesse grand V et la tint devant son visage, une expression éberluée sur le visage.
Le truc rouge et poisseux, presque sec, et qui parsemait sa main, ça ressemblait fichtrement à du sang.
Elle ouvrit la bouche puis la referma, la ré ouvrit et la ferma de nouveau, tel un poisson rouge :
- AAAAAAAAAAAAAH!!
 
Pourquoi elle avait du sang dans les cheveux?! 
Elle se rappela d'un coup que l'inconnu lui avait ébouriffés les cheveux.
Elle lui lança un regard accusateur où perçait une horreur pure, et lança :

- C'est vous qui m'avais mis ça dans les cheveux?! C'est vous?! C'est vous?!

On aurait dis une folle hystérique qui n'arrivait qu'à articuler "c'est vous?! C'est vous?!"
Un peu pathétique. Mais bon, elle avait ses raisons, je pense que la plupart des gens normalement constitués réagiraient comme elle dans ces cas là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 186
Date d'inscription : 21/05/2011
Localisation : dans l'ombre.

Feuille de personnage
Vos Relations:

MessageSujet: Re: RP in London [Pv Naty et lenny] (Ça rime ! /sort/)   Sam 8 Oct - 10:54

La petite est passée de la naïve, enfantine à une petite hystérique bougeant dans tous les sens. Nate en était étonné et la regarda un moment s’agiter à la vue du sang sur ses cheveux. Il referma sa bouche, se repassa la scène plusieurs fois de suite avant de comprendre pourquoi la petite gueulait.

Il eut presque pitié, il était sincèrement désolé du mal qu’il lui avait causé. Mais qu’un seul mot pouvait sortir de sa bouche. Un mot ridicule qui rendait la situation encore plus ironique :

- Oups.

Il sourit comme pour essayer de la calmer puis se rendit compte que cela ne l’énerverait que d’avantage. Il fallait qu’il dise quelque chose sinon elle allait finir trancher en deux.
Self-défense.

- Si ça te rassure, ce n’est pas ton sang. Dit-il en lui tendant un mouchoir blanc immaculé.

Tentative pathétique.
Son faux air sérieux n’aurait sans doute aucun effet mais la gamine avait l’air tellement désorienté qu’il en était désolé.
Mais il ne comprenait pas. Ce n’était que du sang. De l’eau rougi et condensé. Rien de grave. Pourquoi en faire toute une histoire ? Pourquoi les humains avait-il si peur du sang ?

Quelque part, Nate en était déçu. Une fille aux cheveux blancs aurait pu être différente des autres. Apparemment non.
Il se dit ensuite qu’elle était peut-être juste en colère parce qu’il avait taché ses cheveux et non parce qu’elle avait vu un peu de sang.
C’est possible après tout, Nate aurait lui aussi « accidentellement » glissé sa lame dans le corps de celle ou celui qui le salirais. Que ce soit de sang, de boue ou de nourriture.
Heureusement, la petite n’avait pas l’air armé. Non pas parce qu’il aurait eu du mal à esquivé ses coups mais parce que se battre contre une gamine aurait été vraiment pénible pour Nate. Il n’aimait pas se battre contre des enfants humains. Ils étaient tellement fragile, tellement naïf. C’était presque attendrissant.
Presque.
Il se rappelait de ce que racontait la femme, maintenant morte dans cet accident. Des anecdotes intéressantes comme le fait que son fils avait peur du noir. Il a appris toutes les faiblesses d’un gosse mais aussi l’amour qu’éprouve la mère pour son fils. C’est triste de voir à quel point un simple enfant change la vie des humains.

Et Nate n’avait plus envie de voir le regard que portait cette mère sur la tombe de son enfant. C’est sans doute le regard humain le plus triste qu’il ait vu de sa vie….

Enfoui dans ses pensées, il regardait la fille, tendant toujours son mouchoir. Espérant qu’elle ne s’énerve pas plus.
Soudain, sa main saignante lui fît affreusement mal. Il garda tout de même un regard impassible, priant pour que la jeune fille ne remarque pas le sang et s’en aille avec le mouchoir. Le mouchoir qu’il tenait de la main saignante.
Il prit le mouchoir de l’autre main, tendant aussi son sabre. Il tenait avec 3 doigts son épée et avec l’index et le pouce, le mouchoir. Elle aurait pu essayer de prendre le sabre mais l’arme n’aurait même pas bougé tellement Nate l’avait bien calé avec ses doigts.
Il sera le poing de la main blessé si fort que la plaie se ré-ouvrit et le sang se mit à couler par terre. Tel des larmes coulant jusqu’à rejoindre la petite flaque au côté du pied de Nate.

_________________
« Sais-tu où est le véritable enfer ?
Dans ma tête. »


Spoiler:
 




Aimer un mortel, c'est aimer jusqu’à la mort.
Aimer un ange, c'est aimer à jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 107
Date d'inscription : 06/08/2011
Age : 21
Localisation : Londres

Feuille de personnage
Vos Relations:

MessageSujet: Re: RP in London [Pv Naty et lenny] (Ça rime ! /sort/)   Lun 10 Oct - 22:05

- Oups.

Lenny faillit s'étouffer.
Mais alors vraiment s'étouffer. Pas de rire, ça non. Quoi que la scène avait quelque chose de comique. Plutôt d'indignation et de surprise.
Elle arrêta soudain de gesticuler pour fixer avec des yeux ronds l'homme qui la regardait, toujours souriant:

- ... oups? C'est tout ce que vous trouvez à dire?! Ça  va jamais partir! Je veux pas passer des mois avec des mèches rouges, moi ! 

Il la regardait encore, presque immobile, toujours souriant dans son costume blanc. Puis lui tendit un mouchoir blanc, et tenta visiblement de la rassurer en la prévenant que ce n'étais pas son sang. 

Elle le fixa avec des yeux encore plus ronds.

Elle s'en fichait que ce soit son sang ou non. Ce qui était sûr, c'est que le sang séché qui ornait désormais ses mèches blanches, il n'allait pas partir de sitôt ! Elle se saisit du mouchoir, grommela un "merci" fort peu poli, accompagné d'un regard noir, et commença à  tenter de faire disparaitre quelques taches à l'aide du morceau de tissus, toutefois sans grand succès. 

Et glapit de nouveau.

Ah, il allait pouvoir encore rigoler, cet imbécile !
Ce qu'elle tenait à la main, c'était bien un mouchoir blanc. 
Ce qu'elle avait pas remarqué plus tôt, c'est que ce même mouchoir était également taché de rouge. 
Comme la main de l'homme.

Et qu'il avait, de nouveau, taché ses cheveux.

À cause de ce foutu mouchoir sanguinolent.
Elle envisagea sérieusement de lui balancer un bon coup de pied dans le tibia, mais évita de joindre son geste à sa pensée en se souvenant du sabre de l'homme, qu'il n'avait d'ailleurs toujours pas laché.
À croire qu'il était fixé à sa main.

Elle se contenta donc simplement d'ouvrir la bouche pour l'insulter copieusement, mais la seule chose qui sortit fut un petit "espèce de cinglé!" et un autre glapissement, en remarquant le sang qui coulait en abondance de sa blessure.

Elle s'approcha, comme hypnotisée par la grande balafre qui ornait la main du jeune homme.
Puis la saisit.
La porta plus près de son visage et poussa un petit cri.

- Oh lalala, mais comment vous vous êtes fait ça?! C'es incroyable ! On dirait qu'il y a un morceau de pierre qu'est rentré dans la chair ....

Puis, sans prévenir ni rien, elle saisit le bout de pierre grise qui ressortait légèrement et tira un cup sec dessus, dégageant un morceau de pierre plate avec pleins de tout petits cailloux de la chair de l'homme .
Elle le regarda attentivement.
Le morceau n'était pas grand, a peine plus grand qu'une écharde, mais il fallait le faire pour arriver à se planter ça dans la paume !

- Dites, vous avez fait quoi ? Vous avez défoncé un mur à coup de poing?rigola-t-elle, hilare.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 186
Date d'inscription : 21/05/2011
Localisation : dans l'ombre.

Feuille de personnage
Vos Relations:

MessageSujet: Re: RP in London [Pv Naty et lenny] (Ça rime ! /sort/)   Mar 11 Oct - 20:59

La fille s’approcha vers lui comme si elle allait le frapper. Mais son regard s’arrêta sur sa blessure.

* Ne regarde pas par-là imbécile ! Non, oublie cette blessure et part !*

Il essaya de cacher sa main saignante mais la fille le prit de vitesse et lui prit la main. Elle poussa un cri.

- Oh lalala, mais comment vous vous êtes fait ça?! C'est incroyable ! On dirait qu'il y a un morceau de pierre qu'est rentré dans la chair ....

Il ne répondit pas. Elle avait l’air comme absorber par la blessure. Tout comme lui quand il se battait. Finalement il se pourrait bien qu’elle ne soit pas comme tous les autres humains.
Quoique.
Elle pourrait juste être absorbé par la blessure parce qu’elle n’en n’avait jamais vu.
C’est vrai que maintenant qu’il pouvait observer sa main, il pouvait constater qu’elle était salement amochée. Des morceaux de granites étaient collés à sa chair.

La jeune fille d’un coup, d’un seul, prit le plus gros morceau de pierre, celui qui le faisait souffrir, et l’arracha de sa chair. Il fît une grimace de soulagement. Retirer la pierre était extrêmes douloureux oui, mais elle s’estompa une fois le trou laisser pas le granite rempli par le sang. Il secoua sa main pour enlever le liquide qui coulait abondement de sa paume. Il évita de taché la petite pour ne pas l’énervé encore plus.
Puis, comme le sang coulait toujours, il porta la main dans sa bouche et commença a sucer le sang qui coulait encore et encore.

- Dites, vous avez fait quoi ? Vous avez défoncé un mur à coup de poing?

La question le surpris tellement qu’il cracha tout le sang qu’il avait dans la bouche par terre (sans toucher la petite, naturellement). Il s’essuya la bouche très vite et il fixa la gamine avec un air ébahi, la bouche légèrement entrouverte, la tête tournée vers la petite fille. Les cheveux ébouriffé, Nate était presque mignon, presque inoffensif dans ces airs naïf et étonné.
Il ouvrit la bouche, la referma, la rouvrit.

- Oui.

Voilà, il avait dit ce qu’il ne fallait pas. Comment une gamine de 12 ans pouvait comprendre qu’il était un shinigamis et que défoncé un mur n’était pas bien compliqué surtout quand il s’était énervé pour avoir mal tué un homme. Mais plutôt que de rectifié sa phrase, il bégaya doucement, toujours avec des yeux rond fixé dans les yeux de la petite.

- Enfin, je ne l’ai pas défoncé… Juste frappé.

Et merde ! En voilà une belle connerie, il se frappa le front brutalement, comme pour se punir de sa gaffe mais savait que ça n’allait effacer aucuns de ses mots. Alors il se contenta de laisser son sang couler, tout en regardant la jeune fille.

_________________
« Sais-tu où est le véritable enfer ?
Dans ma tête. »


Spoiler:
 




Aimer un mortel, c'est aimer jusqu’à la mort.
Aimer un ange, c'est aimer à jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 107
Date d'inscription : 06/08/2011
Age : 21
Localisation : Londres

Feuille de personnage
Vos Relations:

MessageSujet: Re: RP in London [Pv Naty et lenny] (Ça rime ! /sort/)   Mer 12 Oct - 22:45

L'inconnu avait  fait une vilaine grimace quand Lenny avait extrait le morceau de pierre de sa main ensanglantée.
Main qui s'ensanglanta encore plus, si je puis dire ainsi.
Ça devait faire mal, ça c'est clair, mais il ne pouvait s'en prendre qu'à lui hein !
Quelle idée de taper dans un mur ...

Elle soupira, puis s'écarta légèrement quand ce grand dadais commença à secouer sa main pour enlever le  sang qui coulait de la blessure sans se tarir.
Elle ricana intérieurement, un sourire moqueur se dessinant sur son petit visage.
C'était pas en secouant sa main comme un éléphant secoue sa trompe que le sang allait arrêter de couler, tiens !
 Puis il commença à sucer sa main pour arrêter le sang ... Et faillit tout lui recracher dessus quand elle lui demanda s'il avait défoncé un mur.
Berk.
Passant sa main sur sa bouche pour essuyer le sang qui coulait, il laissa une nouvelle trainée rougeatre sur sa belle chemise blanche.
Re-berk.
Decidément, il aimait bien mettre du sang partout, celui là!
Il allait voir du mal à nettoyer ça.
Puis elle repensa à ses cheveux.
Elle aussi allait avoir  du mal à nettoyer.
Elle grogna intérieurement, le souvenir de ses cheveux souillés de sang se rappelant à elle,tandis que  l'inconnu en blanc la regardait de nouveau, ouvrant la bouche, la refermant, la ré-ouvrant, tant et si bien qu'on aurait pu le prendre pour un  poisson rouge. 

Ou, dans son cas, pour un poisson blanc.

Elle envisagea de secouer  sa main devant son visage histoire de voir s'il réagissait mais s'en dispensa en voyant qu'il avait cessé son petit manège "poissonier".

- Oui.
...
Ah ben ça.
Il avait vraiment cogné un mur, ce grand homme !
Puis, bégayant, rectifia sa phrase et précisa qu'il avait juste frappé le mur.
...
Puis se frappa la tete violemment avec la paume de sa main.
...
... D'accooooooord.
... Ok.
Elle était en présence d'un fou dangereux echappé de l'asile, qui mettait du sang dans les cheveux des gens, cognait des murs et défonçait son propre crane.
Elle lui jeta un regard méfiant et, lui attrapant doucement le bras, craignant que quelques mouvements brusques l'énerve, elle entreprit de le tirer à travers les ruelles : 
- Très bien ! Euh... Vous savez quoi? Je vais vous ramener à l'asile, hein, il est pas loin !
Puis lui lança un sourire éblouissant tout en continuant de l'entrainer vers l'asile de forcenés le plus proche, tout en se demandant sur quel taré elle venait encore de tomber.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 186
Date d'inscription : 21/05/2011
Localisation : dans l'ombre.

Feuille de personnage
Vos Relations:

MessageSujet: Re: RP in London [Pv Naty et lenny] (Ça rime ! /sort/)   Ven 14 Oct - 15:54

Nate éclata de rire quand il comprit où la gamine
l’emmenait. Le sang sur sa chemise collait à sa peau ce qui était assez gênant.
Il n’eut aucun mal à se défaire de l’emprise qu’avait la petite sur son bras.
Il s’arrêta, arrêta de rire et après un
bon moment de silence, il prît la parole :

- Petite, tu n’as aucune idée de ce que je suis. Je n’ai pas les qualités
requises pour me retrouver à l’asile et encore moins pour m’y échapper.
J’imagine que tu ne croises pas tous les jours des hommes qui frappent dans le
mur mais vois-tu… Je pense que si l’on devait me comparer à un fou… Je suis
pire.


Il prit son grand sourire de sadique
laissant la petite dans le mystère. Elle ne pouvait pas savoir qui il était.
Elle ne pouvait pas savoir non plus pourquoi il avait frappé les murs. Mais il
était drôle de voir que la petite avait assez confiance en lui pour croire sur
parole qu’il avait frappé un mur avec la seule force de son bras. Peut-être qu’il
pourrait lui dire qu’il est shinigamis et qu’elle le croirait. Ah, douce ironie…

Tandis que la lune était encore claire, de l’autre côté, le soleil incendiait
le ciel. Peu de gens s’arrêtait sur un tel moment mais c’était magnifique. Les
ombres fuyaient la lumière et s’allongeaient en direction de la lune à une
vitesse inquiétante. La chaleur ne touchait pas encore les visages des gens
déjà dehors mais la lumière éblouissait les cheveux clairs des passants. La
lune attendait tranquillement l’heure de se caché derrière les rayons de la
boule jaune, veillant sur les derniers endormis. La matinée. Une fraiche
matinée.

Si quelqu’un avait voulu suivre Nate et la petite dont Nate ne connaissait
toujours pas le nom, cette personne n’avait qu’à suivre la longue trace de sang
que la paume de Nate avait laissé derrière lui. Le sang était plus ou moins
épais selon là où ils avaient ralenti dans leurs marche ou accéléré.
Il répéta dans un murmure inaudible, les yeux cachés par ses longues mèches de
cheveux :

- Non, tu n’as aucunes idées de qui je suis.


Un long silence de nostalgie précéda cette phrase. Le silence le plus long de
sa vie.

_________________
« Sais-tu où est le véritable enfer ?
Dans ma tête. »


Spoiler:
 




Aimer un mortel, c'est aimer jusqu’à la mort.
Aimer un ange, c'est aimer à jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 107
Date d'inscription : 06/08/2011
Age : 21
Localisation : Londres

Feuille de personnage
Vos Relations:

MessageSujet: Re: RP in London [Pv Naty et lenny] (Ça rime ! /sort/)   Lun 17 Oct - 19:24

- Petite, tu n’as aucune idée de ce que je suis. Je n’ai pas les qualités
requises pour me retrouver à l’asile et encore moins pour m’y échapper.
J’imagine que tu ne croises pas tous les jours des hommes qui frappent dans le
mur mais vois-tu… Je pense que si l’on devait me comparer à un fou… Je suis
pire.


Okay. Pas un fou. Un taré. Un timbré. Un maboul du ciboulot.
Elle fit un sourire compatissant où perçait une pointe d’ironie.
Et hésita franchement à lui rétorquer qu’elle, c’était la reine d’Angleterre.
Mais se retint, estimant qu’il valait mieux ne pas prendre de risque avec quelqu’un de ce genre.
Surtout quelqu’un qui ne décollait pas sa main de son sabre.
Qui mettait du sang sur les gens.
Et qui avait des cheveux blancs éclatants alors qu’il n’avait pas du tout l’âge d’en avoir.
...
Bon, pour les cheveux, elle pouvait rien dire, elle avait les mêmes en un peu moins brillants. Mais quand même, hein !
Le jeune homme semblait perdu dans ses pensées, tête baissée, main toujours sur la garde de son arme.
Comme quelqu’un qui se remémorait de mauvais souvenirs.
Ou quelque chose de peu agréable.
Elle soupira et le détailla.
Le visage qui aurait pu paraître agréable ne l’était pas, un large sourire sans joie contredisant son apparence angélique.
La lumière du soleil ondoyait sur ses cheveux, reflétée légèrement.
Le sang qui parsemait le sol, celui dans ses propres cheveux et sur la main de l’inconnue était désormais séché, et personne ne semblait faire attention à ces traces rouges qui parsemaient les pavés de la ruelle.
Pas plus que l’on ne faisait attention à ce drôle de couple qui se regardait, se détaillant mutuellement, tout deux étrangement semblables avec leurs cheveux blancs et leur taille fine.
Len ne savait que penser.
Etait-il fou, avait-il toute sa raison ? Il était étrange, ça c’était sûr.
Fou ? Pas forcément.
Il avait dit qu’il était pire que fou, et Lenny commençait à regretter de ne pas s’être éloignée de cet homme bizarre après s’être excusée.
Il commençait à lui faire un peu peur.

- Non, tu n’as aucune idée de qui je suis.

Elle ne réagit pas de suite, perdue dans ses pensées.
Puis releva la tête, lui souriant comme pour chasser la peur qui pointait le bout de son nez.
Flippant.

- Ce n’est pas faux. Je n’ai pas la moindre idée de qui vous êtes. Vous ne savez pas non plus qui je suis, si je ne m’abuse. Alors...

Elle lui fit un sourire encore plus éclatant et lui tendit la main.

- Je m’appelle Lenny Stilwell et vous ?


[ Oui, désolée, c'est court et pas génial du tout, mais j'avais pas d'inspi' T.T
Désoléééée T.T
*pas taper é_è*]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 186
Date d'inscription : 21/05/2011
Localisation : dans l'ombre.

Feuille de personnage
Vos Relations:

MessageSujet: Re: RP in London [Pv Naty et lenny] (Ça rime ! /sort/)   Sam 22 Oct - 22:09

Lenny était étonnante. Non, pas qu’étonnante mais ahurissante, époustouflante. Elle rencontrait un homme qu’elle pensait fou.
Elle ne s’est pas enfuie.
Nate lui annonça qu’il était pire que fou tout en ayant un étrange sourire sadique collé aux lèvres.
Elle ne s’est pas enfuie.
Au contraire, elle s’est présentée. Cette réaction était surprenante. Tout comme elle. Nate en restait bouche bée ! Une gamine d’environ douze ans avec un tel courage, et non seulement une gamine mais une gamine humaine !! Rare sont les humains sachant garder un tel sang-froid.
Elle pouvait être fière.

- Petite, tu m’impressionne. Je fais peur à plus d’un homme dans cette ville et toi, du haut de tes 12 ans, tout au plus, tu te présentes comme rien n’était.
Je suis Nate River, je suis shini… Je suis enchanté.


Elle pouvait savoir la vérité. Il se devait de lui dire. Peut-être pour la récompenser de sa bravoure, peut-être parce qu’il l’aimait bien… Il savait qu’elle pouvait connaitre la vérité mais sans aucune envie de lui dire. Pourquoi s’obstiner à effrayer à une petite qui ne l’est pas. Non, il n’allait pas lui dire. Aucuns intérêts.

Il semblait bien songeur, pensant à tout à rien. Il ne savait même plus comment il était venu ici. Dans quel état était-il avant de rencontré Lenny ? Pourquoi saignait-il ?
Cet état semi-comateux l’arrangeait bien et l’évitait d’ajouté quoique ce soit à sa courte phrase.

Il se rappelait…
Comme un éclair, ses souvenirs revinrent tous un par un. Quelqu’un aurait pu le frapper avec une pierre, cela aurait sans doute fait aussi mal si ce n’est moins. Il se souvenait, le mur qu’il a frappé, ses brusques changements de concentrations…. Cela n’arrivait pas avant. Avant quoi ?
Il fouilla ses souvenirs pour voir comment il avait pu changer ainsi. La dernière fois qu’il avait vu Nighty, cela n’était certainement pas arrivé.

Il souffla le nom de celle-ci comme une respiration.
Son regard changea, sa respiration devint brusque. Il regardait le vide avec un petit sourire amoureux. Nighty…

Aussitôt, Il secoua la tête, chassant toutes pensées de son esprit.

Il dégaina son sabre doucement et, tout en tenant le manche de la main dont le sang avait séché, posa la pointe par terre et la fît grincer comme pour se réveiller de son hypnose. Il revint à la réalité et regarda Lenny avec un grand sourire narquois. Si elle n’était pas effrayée, elle devait l’être maintenant. Il renfourna son épée et pivota à 90° pour s’adosser contre le mur de brique. Son ombre était encore plus grande que tout à l’heure et le soleil éblouissait désormais tous les innocents qui levaient les yeux au ciel. Quelle belle matinée.



[je ferais mieux et plus vite la prochaine fois, désolé pour le retard!! ><]

_________________
« Sais-tu où est le véritable enfer ?
Dans ma tête. »


Spoiler:
 




Aimer un mortel, c'est aimer jusqu’à la mort.
Aimer un ange, c'est aimer à jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 107
Date d'inscription : 06/08/2011
Age : 21
Localisation : Londres

Feuille de personnage
Vos Relations:

MessageSujet: Re: RP in London [Pv Naty et lenny] (Ça rime ! /sort/)   Ven 28 Oct - 21:30

Il avait la bouche légérement ouverte. Un vrai poisson rouge. Il recommençait à se comporter comme un animal marin.
Il était en mode "repeat" ou quoi?
Il sortit de sa torpeur et s'adressa de nouveau à elle:

- Petite, tu m’impressionne. Je fais peur à plus d’un homme dans cette ville et toi, du haut de tes 12 ans, tout au plus, tu te présentes comme rien n’était.
Je suis Nate River, je suis shini… Je suis enchanté.


Nate. Joli prénom. 
Tiens, il faisait peur a plus d'un homme dans la ville? Quand on le voyait comme ça, on dirait pas hein. Bon, c'est vrai que là, avec le sang, le sabre et tout et tout, peu de gens devaient avoir envie de s'approcher de lui.
En entendant "du haut de tes douze ans" elle faillit s'étouffer.
Et se transforma à son tour en poisson. Ouvrir la bouche, la refermer, la ré-ouvrir, la refermer, automatiquement, sans y penser, elle reproduisait ces mouvements.
Puis s'arrêta un instant.
Et recommença.
Ouvrant la bouche puis la refermant, elle fusilla Nate du regard.
Puis explosa :

- DOUZE ANS?! J'EN AI QUATORZE! 

Elle le toisa de toute sa petite taille, sourcils froncés, mains sur les hanches, de telle manière que l'on aurait pu croire qu'elle caricaturait les jeunes filles trop gatées à qui on refuse un cadeau, alors que ceci était une position qu'elle prenait fréquemment lorsqu'elle était en colère..
Mais la jeune fille détendit son visage en remarquant qu'il était encore plongé dans ses pensées. Il respira soudain fort, rapidement, ses yeux se perdirent dans le néant. Il fixait le vide.
Len le fixa, tentant de déchiffrer la mini-histoire qui se déroulait dans ses yeux. Un roman semblait prendre corps dans sa tete et elle  ne comprenait pas ses réactions. Ne parvenant pas à déchiffrer cette "histoire, elle le  regarda secouer la tête, chassant les traces de son égarement.
Puis il dégaina son sabre et pose la pointe par terre, raclant le sol et produisant un bruit atroce qui écorcha les tympans de la jeune fille.
Elle frissona.
A quoi il jouait avec son arme?
Elle le fixa, comme hypnotisée par son mouvement fluide, prête à tourner les talons s'il s'approchait trop d'elle, ses yeux suivant son mouvement, comme si c'était un pendule qui l'aménerait au plus fabuleux trésor qui existait.
Mais il ne semblait pas vouloir l'attaquer ou quoi que ce soit de ce genre.
Elle se détendit légérement mais resta sur ses gardes.
Ce n'est qu'en voyant n'avait plus rien à dire qu'elle se rendit compte que ça devait bien faire quelques dizaines de minutes qu'elle était en compagnie de cet homme.
Elle ne savait même plus ce qu'elle était venue faire ici.
Peut-être était-il temps   de s'en aller.
S'inclinant, elle s'adressa à Nate: 
- Eh bien, cela doit faire assez de temps que nous discutons ,et je vois bien que vous êtes tout songeur. Je vais donc prendre congé, et au plaisir de vous revoir ! 
Tournant les talons, elle s'engagea dans la ruelle sans même attendre sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 186
Date d'inscription : 21/05/2011
Localisation : dans l'ombre.

Feuille de personnage
Vos Relations:

MessageSujet: Re: RP in London [Pv Naty et lenny] (Ça rime ! /sort/)   Sam 5 Nov - 22:05

Elle tourna les talons. Une colère l’engloutit comme une vague qui passait subitement au loin. Ah comme ça, mademoiselle ne voulait croire qu’il était fou ? Très bien, qu’elle le pense ! Il sorti le sabre de son fourreau et le lança en direction de Lenny. Celui-ci passa à quelques millimètres de son oreille et alla se planter dans le mur d’en face perpendiculaire au trottoir. Il n’attendit pas qu’elle se retourne pour commencer à crier comme un fou dans la rue, gesticulant dans tous les sens, jetant son fourreau par terre, bougeant énergiquement les bras dans le vide. Peut-être était-il devenu complètement fou. Heureusement, hormis l’énergumène et Lenny, la rue était complétement déserte. Pas un chat n’osait déranger les gesticulations vaines du shinigamis cinglé.

- Tu ne me crois pas ? Tu penses que je suis fou ? Mais je ne le suis pas !! Toi tu ne connais rien du monde qui t’entoure, tu ne sais que ce qu’on veut te faire croire… Comment oses-tu me croire fou alors que tu n’as même pas idée de ce que je suis… C’est impensable…

Il ne savait pas pourquoi il s’énervait. Il ne savait même pas pourquoi il criait. Qu’en avait-il à faire finalement que cette petite peste meurt stupide. Qu’elle crève, il n’en avait rien à faire. Il se calma, respira un grand coup et leva les yeux au ciel puis d’un geste énergique ramassa son fourreau. Il avança vers son arme, poussant Lenny de l’épaule. Il prit le manche de son katana et le retira de la pierre, laissant tomber quelques morceaux de granites par terre. Il inspecta la lame puis la rangea dans son fourreau. Il se retourna vers Lenny, lui lança un sourire ironique comme par politesse et parla calmement cette fois-ci.

- Je suis désolé pour ce que j’ai pu dire, c’était stupide de ma part. Je crois que ma longue séparation entre moi et ma… fiancé… n’arrange pas les choses. Va-t’en si tu le souhaite, je me suis énervé pour rien, j’aurais dû me douter qu’une humaine de cette taille ne serais pas résonné par ce genre de chose…

Il avait échappé la dernière phrase, pensant tout haut ce qu’il aurait dû dire tout bas. Il ne s’en soucia pas pour autant, une gosse reste une gosse. Que c’est mignon et naïf la jeunesse…



[HRP : J’ai pris du temps, il fallait que je trouve un truc… je n’allais tout de même pas courir ^^’]

_________________
« Sais-tu où est le véritable enfer ?
Dans ma tête. »


Spoiler:
 




Aimer un mortel, c'est aimer jusqu’à la mort.
Aimer un ange, c'est aimer à jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 107
Date d'inscription : 06/08/2011
Age : 21
Localisation : Londres

Feuille de personnage
Vos Relations:

MessageSujet: Re: RP in London [Pv Naty et lenny] (Ça rime ! /sort/)   Dim 6 Nov - 20:43

Len aurait pu continuer à avancer calmement dans la rue, pour rentrer chez elle, si un sabre n'avait pas sifflé à côté de son oreille pour venir se ficher dans le mur qui lui faisait face. Et si un maboul tout en blanc n'avait pas commencé à hurler dans la ruelle désormais déserte.
Elle se  retourna doucement, pale comme la mort, en voyant l'autre timbré qui gesticulait comme un damné et balançait ses affaires par terre.

- Tu ne me crois pas ? Tu penses que je suis fou ? Mais je ne le suis pas !! Toi tu ne connais rien du monde qui t’entoure, tu ne sais que ce qu’on veut te faire croire… Comment oses-tu me croire fou alors que tu n’as même pas idée de ce que je suis… C’est impensable…

Elle hésita entre deux choses. 
S'évanouir et se mettre à hurler aussi.
Finalement, après quelques secondes de débat intérieur, elle choisit de se mettre à crier.
Tomber dans les pommes était pas forcément la meilleure vhose à faire en présence de quelqu'un comme lui.
Alors, sans prendre gare à ce qu'il baragouinait, elle ouvrit la bouche:

- Ça va pas bien dans votre tête? Vous êtes complétement timbré?! Espèce de malade mental!  Va falloir vous calmer là, hein, parce que vous commencez franchement à me faire flipper ! Hurla-t-elle,  gesticulant à son tour.

Puis il lui fallut quelques secondes pour se rendre compte de ce qu'il venait de dire.
" [...] alors que tu n'as pas la moindre idée de ce que je suis..."
Ah ouais, et c'était quoi?
Tentant de calmer la trouille qui lui tordait le ventre, elle ouvrit a bouche pour lui demander avant de se rendre compte qu'il venait visiblement de se calmer.
Il récupéra don arme plantée dans le mur et se tourna vers elle avec un sourire sans joie.

- Je suis désolé pour ce que j’ai pu dire, c’était stupide de ma part. Je crois que ma longue séparation entre moi et ma… fiancé… n’arrange pas les choses. Va-t’en si tu le souhaite, je me suis énervé pour rien, j’aurais dû me douter qu’une humaine de cette taille ne serais pas résonné par ce genre de chose…

Primo, il avait pas l'air, mais alors pas du tout désolé. Au contraire, il semblait s'en foutre complétement et lui faire des excuses pa pure politesse.
Deuxio... Il avait une fiancée? Elle hésita à lui demander qui pourrait bien vouloir de lui, mais jugea plus prudent d'eviter.
Terzio, il avait dit "une humaine de cette taille". Ceci associé à "ce que je suis" ça voulait dire quoi? Qu'il était pas humain? 

- Dites. Vous arretez pas de me dire que j'ai pas à penser que vous etes fou, parce que je sais pas ce que vous etes, et caetera, et caetera.

Elle inspira un grand coup avant de se remettre à hurler :

- Mais vous êtes quoi, à la fin?! 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RP in London [Pv Naty et lenny] (Ça rime ! /sort/)   

Revenir en haut Aller en bas
 

RP in London [Pv Naty et lenny] (Ça rime ! /sort/)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Bloody London
» Jimmy Jacobs & Paul London Vs John Morrison & Ben Arfa & Christiano Ronaldo & Chris Jericho & Goldust
» LE SWINGING LONDON
» London Vs Kane
» RPG :: LONDON CALLING
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroshitsuji RPG :: › London ~ RP :: « CENTRE VILLE » :: Les ruelles-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit