Le comte Phantomhive vous souhaite la bienvenue... Ne soyez pas trop curieux
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un lieu auquel on commence à s’habituer {PV NATE ET NIGHTY}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Messages : 186
Date d'inscription : 21/05/2011
Localisation : dans l'ombre.

Feuille de personnage
Vos Relations:

MessageSujet: Un lieu auquel on commence à s’habituer {PV NATE ET NIGHTY}   Dim 23 Oct - 20:33

Son sabre à la main, il regardait ses
chaussures toujours aussi propres. Les rues semblaient longues, voir interminable.
Il n’accélérait pas le pas pour autant.
Le froid s’installait à Londres en ce
début d’hiver. De la buée sortait de la bouche des passants et tandis que les
enfants s’amusaient à imiter les fumeurs ou à jouer aux dragons, les adultes
marchaient à une vitesse défiant le raisonnable pour rentrer plus vite auprès
de leurs cheminées et accessoirement, de leurs familles.
Nate ne se pressait pas. Il réfléchissait.
De l’eau a coulé sous les ponts depuis le dernier rendez-vous avec Nighty. Il
ne l’avait pas vu depuis fort longtemps et elle lui manquait.
Terriblement.
Il avait eu du mal, Beaucoup de mal…
Il a eu tout ce qu’un homme amoureux
aurait pu avoir. Nostalgie, haut de cœur, trouble de concentration…
Des troubles les pires qu’ils soient. Il travaillait deux fois moins bien, y
prenait deux fois moins de plaisirs et bâclait le travail.
Il n’avait pas compris d’où venaient ces
troubles avant le mois dernier. Un matin, il comprit, c’était claire comme de l’eau
de roche et quelque part, cela le bouleversait. Savoir qu’il ne pouvait
désormais plus vivre sans elle était un choc. Aimer est une chose mais aimer à
ce point en est une autre. Ce n’était pas un problème en soi, ni même une peur.
S’il elle était en danger de mort, il la sauverait, quoi qu’il en coûte.
Mais pour un shinigamis... De plus, un
shinigamis sadique et narcissique, savoir que sa vie était en quelques sortes menée
par quelqu’un d’autre que soi même était comme une déchirure.
Il
allait pouvoir la voir, elle qui donnait un sens à sa vie, et à cette idée, sa gorge
s’asséchait.
Cela faisait un sacré bout de temps… Pourquoi avoir pris aussi longtemps à se
revoir ?
Une autre question qui restait sans
réponses et dont Nate n’avait pas particulièrement envie d’exploiter.

Il s’arrêta devant les grandes portes
battantes de Hyde Park, là où il s’était arrêté la première fois qu’il avait
senti la présence de Nighty. Nate eu un petit sourire béat, comme s’il admirait
les grilles noir du jardin. Il souffla un grand coup, laissant échapper un long
souffle de fumée blanche et entra dans le parc.
Celui-ci était vide, évidemment. Qui, à
part deux amants dont l’un était un shinigamis et l’autre un ange, se serait
promené dans un parc dont le lac avait gelé et les feuilles avaient cessé de
pousser ? Je vous le demande.
Le froid enveloppait les habitants de
cette ville, tous excepté les shinigamis qui ne craignait pas le froid. Du
moins, moins que les humains. Il n’avait pas mis de vêtements par-dessus sa
chemise éternellement blanche. Nate trouvait que l’hiver à Londres, était la même
chose que pendant les autres saisons, si ce n’est que c’était plus pluvieux ou,
avec un peu de chance, blanchit de neige.

Il n’y avait encore personne sur le lieu
de rendez-vous. Nate était sans doute en avance malgré la lenteur volontaire avec
laquelle il s’était déplacé. Il s’affala sur le banc, posa le fourreau de son
sabre par terre, adossé contre le banc, tout en gardant un œil réactif sur
cette arme si précieuse à ses yeux et attendu son grand amour, tout en réfléchissant
à ce qu’il allait bien lui dire.

_________________
« Sais-tu où est le véritable enfer ?
Dans ma tête. »


Spoiler:
 




Aimer un mortel, c'est aimer jusqu’à la mort.
Aimer un ange, c'est aimer à jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 130
Date d'inscription : 03/05/2011
Age : 22
Localisation : A trainer dans les rues de Londres.. Me suis perdue ?

Feuille de personnage
Vos Relations:

MessageSujet: Re: Un lieu auquel on commence à s’habituer {PV NATE ET NIGHTY}   Lun 24 Oct - 12:14

C'était un de ces nouveaux jours blancs, un jour ou meurt l'automne et ou renait peu à peu l'hiver, recouvrant les espaces verts et gris de Londres d'un manteau de givre. Un paysage, certes très romantique.
Mais pour Nighty, ce paysage n'était pas encore à la hauteur de servir d'écrin à un rendez vous avec Nathan. A cette pensée, son coeur s'envola très haut au dessus de sa tête, aussi haut que s'envolent les cris des oiseaux, et la vision de son homme apparut derrière ses paupières closes.
" - Ohh.. Nate !" s'exclama t elle
La jeune Ange rouvrit les yeux et se mit à rougir, en espérant que personne ne l'aie entendue soupirer le nom de son amant avec tant de mélancolie. Mais heureusement pour elle, le seul témoin de la scène était un vieux chat de gouttière noir au poil rêche qui semblait lui adresser un sourire moqueur avec ses crocs cassés. Nighty lui tira la langue, et tendit la main devant elle pour qu'il vienne la renifler. Confiant, le chat s'executa, et frotta son nez à la main froide du divin être, réclamant maintes caresses.
Laissant le chat, elle sauta du toit avec agilité, et se mit à courir en direction de Hyde Park, très impatiente de revoir Nate. cela faisait si longtemps qu'ils ne s'étaient pas vus.. Dut à un contretemps venant du Ciel, et qu'elle allait s'empresser d'expliquer à Nate, elle avait été absente pendant plus de deux mois.. Et elle n'avait cessé de penser à lui durant tout ce temps.
Mais elle se sentait coupable.. Coupable d'avoir disparut du jour au lendemain sans avoir eu le loisir de l'avertir, de le voir une dernière fois, de pouvoir lui dire quoi que ce soit. Arrivée enfin, elle se précipita sans retenue vers Nate, qui lui tournait le dos, et le serra contre elle en s'exclamant :
" - NATE !! Comme tu m'as manqué.."

_________________
Un Shinigami & Un Ange.. Une Romance Bien Etrange..



" Que l'on est bête quand on est amoureux,
que l'on est bête, mais comme on est heureux !
En amour, l'esprit est une enclume,
et c'est lourd quand on est fait de plumes"
- Thomas Fersen -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orphanagewammyshouse.fr-bb


Messages : 186
Date d'inscription : 21/05/2011
Localisation : dans l'ombre.

Feuille de personnage
Vos Relations:

MessageSujet: Re: Un lieu auquel on commence à s’habituer {PV NATE ET NIGHTY}   Lun 24 Oct - 13:21

Nate fut surpris quand il senti quelqu’un se jeter sur son dos alors qu’il était perdu dans ses pensées. Etonné mais pas apeuré, Nate savait qu’une seule personne au monde oserait sauter sur ses épaules aussi brusquement sans craindre la lame de son sabre.

" - NATE !! Comme tu m'as manqué.."

Il se leva, brisant ainsi l’étreinte de Nighty et se retourna pour la regarder dans les yeux.
Aussitôt que son regard plongea dans celui de l’ange, il oublia le contenu du discours qu’il avait préparé l’instant d’avant et se contenta de la regarder.
Sa bouche entre ouverte, les yeux toujours dans ceux de sa bien-aimée, il l’observait ébahi par la beauté de son ange favori. Il n’avait jamais oublié ne serais-ce que le moindre petit détail de ce visage mais les souvenirs n’atteigne jamais la réalité.

Lentement, il alla chercher la main de Nighty et la prit dans la sienne. Il ne la lâcha pas. Puis il se pencha sur la droite et de l’autre main, il prit son sabre. Il referma la bouche et eu un petit sourire en coin. Son visage s’éclairci sous ses cheveux blancs toujours en bataille et un petit air d’enfant naïf et adorable ayant retrouvé quelque chose qui lui était cher s’exprimait sur son visage. Sans un mot, il se pencha vers le visage pâle et doux de Nighty et alors que ses lèvres allaient toucher celles de la jeune fille, il s’arrêta.
Une profonde hésitation l’enroba et il ne savait pas s’il pouvait embrasser ou s’il n’en avait pas le droit. Ses yeux cherchait une réponse tant bien que mal se baladant de bas à droite, de droite à gauche…

Si elle était là, c’est qu’elle voulait le revoir, si elle était là, c’est qu’elle l’aimait encore. Mais alors pourquoi était-elle partit sans laisser de nouvelles ? Pourquoi n’avait-il reçu aucunes lettres ces 2 derniers mois ? Pourquoi était-elle là aujourd’hui ? Voulait-elle vraiment le laisser l’embrasser ? Peut-être pas finalement.
Il resta donc là, à quelques centimètres du visage de Nighty, sans avoir s’il devait avancer ou reculer.

Son visage pivota lentement vers la droite, comme s’il suivait le trajet de ses yeux, regarda le paysage d’automne, le lac gelée et les quelques feuilles orange qui virevoltait encore, poussa un soupire et se contenta d’enlacée l’amour sa vie, passant son bras, et donc son sabre, derrière son épaule et l’autre autour de sa taille. Il posa son menton sur l’épaule de Nighty et ferma les yeux, espérant un instant qu’il n’aurait plus jamais à vivre sans pouvoir l’enlacer à nouveau.

_________________
« Sais-tu où est le véritable enfer ?
Dans ma tête. »


Spoiler:
 




Aimer un mortel, c'est aimer jusqu’à la mort.
Aimer un ange, c'est aimer à jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 130
Date d'inscription : 03/05/2011
Age : 22
Localisation : A trainer dans les rues de Londres.. Me suis perdue ?

Feuille de personnage
Vos Relations:

MessageSujet: Re: Un lieu auquel on commence à s’habituer {PV NATE ET NIGHTY}   Lun 24 Oct - 15:40

Sans faire attention au protocole en règle lors d'un rendez vous amoureux, pourtant très en vigueur à cette époque, Nighty s'était jetée sur Nathan, car sa joie de le revoir surpassait tout autresentiment. De plus, ils n'étaient pas humains, alors pourquoi se comporter comme tels ?

Lorsque Nate s'était retourné vers elle, elle avait remarqué qu'il gardait à chaque fois le même air de stupeur attendrissant qui lui donnait l'air plus jeune que son âge. La bouche entrouverte, ses cheveux blancs retombant ur ses yeux verts brillants.. Elle ne put retenir son rire cristallin d'éclater : un rire de soulagement et de bonheur profonds. Comme elle était heureuse de le retrouver ! Il avait été si horrible de devoir vivre loin de lui, de ne pouvoir le voir, le contacter..
Nathan souriait à présent, et il l'avait enlacée. La jeune Ange rougit, encore peu habituée, tout comme lui, au jeu de l'amour. Il s'approcha de son visage imperceptiblement, et se préparait à l'embrasser, lorsqu'on ne sait quoi le retint brusquement. Un air d'indécision s'était peint sur son beau visage.. Que se passait il..?
En scrutant ses yeux, voyant ses questions et sa douleur, Birdie le laissa enlacer sa taille, et se serra contre lui, passant sa main dans ses cheveux duveteux, et humant sa délicieuse odeur. Nathan.. Oh, Nathan !

Il avait dut soufrir terriblement, lui aussi.. Elle vit qu'il avait maigrit, et que ses cernes étaient plus marqués. Il avait l'air soucieux.
La joie de l'Ange fit place à la douleur. Nathan avait pleuré. Nathan avait eu mal. Nathan avait eu peur.
Elle.. Elle avait fait du mal à l'unique être qu'elle aimait sur cette Terre, cette fichue Terre de Péché et d'Horreur ?!

La jolie jeune femme ne put retenir ses sanglots, et deux grosses larmes chaudes et salées, brillantes comme des diamants, dévalèrent sur ses joues sales. Sa tunique noire était déchirée de part en part, elle était en guenilles. Ses longues jambes d'albâtre étaient parsemées d'hématomes, et d'écorchures qui saignaient encore. Tout comme son coeur. Ses bras nus n'étaient pas en meilleur état, et sa poitrine, sur laquelle pendait habituellement le pendentif de Cristal Céleste, était dpuillée de cette unique parure. Ses longs cheveux roses, crasseux et emmêlés, avaient perdu tout éclat.
Et elle avait osé se montrer ainsi devant lui ? En effet, car peu lui en avait importé.
Elle avait courut, elle aurait volé, elle aurait rampé pour pouvoir revoir Nathan, et ce le plus vite possible ! Et là, alors que l'instant tant attendu était enfin arrivé, elle pleurait ?
La jeune femme sanglotait sur l'épaule de l'homme qu'elle adorait, et ce de tout son être. Elle était véritablement, sincèrement désolée. Désolée d'avoir causé cette souffrance.
Lorsqu'elle eut reprit ses esprits, elle repoussa un peu Nathan pour mieux le voir, ferma les yeux, et leurs lèvres se rencontrèrent enfin. Le baiser qui n'avait put être donné fut reçut avec étonnement, soulagement, et surement, un peu de joie.
Lorsqu'ils se séparèrent de leur étreinte, la jeune femme regarda son compagon et lui annonca :
" - Nate.. Nate, mon Amour.. Il faut que je te raconte. Il faut que je te dise tout ce que je n'ai put te dire durant ces longs mois.. mais.. Hyde Park n'est pas l'endroit rêvé pour cela.. Ca t'embête si.. Si nous allons chez moi..? Je te préparerais du thé chaud, et tu seras mieux que dans l'air glacial.. Contrairement à moi, tu risques de t'enhrumer.."

_________________
Un Shinigami & Un Ange.. Une Romance Bien Etrange..



" Que l'on est bête quand on est amoureux,
que l'on est bête, mais comme on est heureux !
En amour, l'esprit est une enclume,
et c'est lourd quand on est fait de plumes"
- Thomas Fersen -



Dernière édition par Blue Nightmare le Mar 25 Oct - 7:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orphanagewammyshouse.fr-bb


Messages : 186
Date d'inscription : 21/05/2011
Localisation : dans l'ombre.

Feuille de personnage
Vos Relations:

MessageSujet: Re: Un lieu auquel on commence à s’habituer {PV NATE ET NIGHTY}   Lun 24 Oct - 22:01

Il la tenait toujours par la taille, il avait toujours son sabre au-dessus de son épaule mais cette fois, il avait les lèvres collés contre celles de Nighty. Ces lèvres l’emplissaient de bonheur. Il ne fut jamais aussi heureux de pouvoir embrasser une fois de plus son ange. Mais tout serais plus parfait si elle ne pleurait pas. Mais bon sang, pourquoi pleurait-elle ?
Ils brisèrent leur baiser.

" - Nate.. Nate, mon Amour.. Il faut que je te raconte. Il faut que je te dise tout ce que je n'ai put te dire durant ces longs mois.. mais.. Hyde Park n'est pas l'endroit rêvé pour cela.. Ca t'embête si.. Si nous allons chez moi..? Je te préparerais du thé chaud, et tu seras mieux que dans l'air glacial.. Contrairement à moi, tu risques de t'enhrumer.."

Il sourit discrètement. Puis ria carrément. Il ria de son rire mélodieux d’un rire qui venait de la gorge. C’était un rire de soulagement. Un rire d’homme… Pardon, de shinigamis heureux. Toujours en riant, il l’embrassa. Lui pensait qu’elle ne l’aimait plus et elle s’inquiétait sur sa santé. La journée avait commencé si mal, pleine de doutes et de nostalgie. Mais tel qu’il la voyait là, elle était parfaite.
Nighty n’avait pas à lui fournir d’explications. Elle lui avait prouvé en une phrase qu’elle tenait à lui. Ne lâchant pas la taille de l’ange, il posa son arme sur le banc et sécha les larmes qui coulaient sur le visage de sa bien-aimée, souriant de bonheur. Un bonheur non dissimulé.

« - Jamais je ne me suis enrhumé, tu le sais bien. Je pourrais sauter dans le lac à cet instant et je ne serais pas malade. Et même si je le serais, je n’en souffrirais pas. »

Il ne savait toujours pas pourquoi elle pleurait. Mais il était heureux. Et elle avait l’air de l’être aussi.
A cet instant, il aurait pu croiser n’importe quel collègue, n’importe quel ennemi, n’importe qui susceptible de le connaitre qu’il n’en aurait rien à faire. Il prit son sabre, prit Nighty par la main et avança sur le sentier principal de Hyde Park. Il avança d’un pas décidé vers un but précis. Pendant deux mois, il a pu explorer chaque coin du plus grand parc de Londres et il voulait emmener Nighty dans celui qu’il avait préféré.
Il se mit à pleuvoir. Des gouttelettes tombaient de ses mèches blanches. Il ralentit et regarda Nighty qui était elle aussi trempé. Il ria de plus belle.
Il la força à s’approcher de lui en la tirant par la main et lui murmura à l’oreille avant de l’embrasser.

« -Rien de tel qu’un peu de pluie pour se rafraichir. »

Puis, il se remit à marcher, toujours aussi heureux. Il marchait lentement pour être aux côtés de Nighty et pas devant et la regardait du coin de l’œil. Hyde parc n’avait jamais était aussi resplendissant. Ni aussi vide d’ailleurs. L’accordéoniste était parti mais la musique semblait jouer d’elle-même.

« - Alors ? Raconte-moi ce que tu as fait pendant ces mois les plus courts de ma vie ? »

Son ton ironique, presque hilare ne cachait pas son amusement à poser une question aussi stupide. Son petit sourire sadique pouvait témoigner cet amusement.

_________________
« Sais-tu où est le véritable enfer ?
Dans ma tête. »


Spoiler:
 




Aimer un mortel, c'est aimer jusqu’à la mort.
Aimer un ange, c'est aimer à jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 130
Date d'inscription : 03/05/2011
Age : 22
Localisation : A trainer dans les rues de Londres.. Me suis perdue ?

Feuille de personnage
Vos Relations:

MessageSujet: Re: Un lieu auquel on commence à s’habituer {PV NATE ET NIGHTY}   Mar 25 Oct - 8:10

Dès que les lèvres de Nathan furent collées contre les siennes, Birdie comprit que rien ne pouvait davantage compter à ses yeux que ce Shinigami. Cet être unique qui avait besoin d'elle pour sourire sincèrement, et c'était réciproque, elle le savait. Elle était tellement heureuse de l'avoir rencontré, ici même à Hyde Park ! A la différence quele jour ou ils s'étaient abordés pour la première fois était un beau jour clair d'été..
Pour la jeune femme angélique, l'été était un cauchemar, un calvaire. Tentée de se débarasser de toutes ses couches de vêtements et de sa suie habituelle, les hommes humains s'intéresseraient à elle, et elle risquerait gros. De plus, si elle mangeait une autre âme, les Hunters la retrouveraient.. Et c'en serait bel et bien fini pour elle.
A cette pensée, elle fit la grimace. Car c'était précisément pour cette raison qu'elle avait été poursuivie ces derniers temps. Mais elle n'avait pas put s'en empêcher ! Elle mourrait d'envie de se rassasier.. Et en plus, elle était honnête : elle exaucait leurs souhaits avant de prendre leurs âmes. Le souhait qu'elle avait exaucé cette fois ci était celui d'une petite mendiante. Prise de pitié devant son air chétif, ses grands yeux perdus, et les sanglots que versait la petite fille, elle s'était approchée sans aucune arrière pensée. Elle l'avait bercée, consolée, et lui avait demandé, alors que la gamine lui contait l'horreur des rues, quel était son souhait le plus cher.
Bien entendu, que la vie des rues était dure, pour une fillette n'ayant même pas atteint l'âge de raison ! Lorsqu'elle, elle vivait dans la rue, elle n'avait eu comme problèmes que quelques accrochages avec des bandes d'hommes qui osaient vouloir la forcer à on ne sait quoi. Pour se procurer la nourriture, elle volait. Dormir dehors ? Cela ne lui posait absolument aucun problème du fait de sa nature divine, qui l'empêchait de tomber malade et de ressentir le froid. Seule la chaleur l'inccomodait, et c'était pour cette raison qu'elle préférait l'hiver.
Quoi qu'il en soit, le voeu de la petite était simplement de pouvoir manger un bon repas. Pas simplement un bon repas, un dernier bon repas. Un souhait si simple à réaliser, et qui contentait Nighty ainsi que cette fillette ne pouvait être refusé !
L'Ange acheta les marchandises - elle ne les vola pas par souci de considération - et emmena la gamine chez elle. La jeune fille lui prépara un délicieux repas dans les règles de l'art, et lorsque la petite eut mangé et but jusqu'à plus soif, elle lui demanda :
" - Dis, tu as aimé mon repas ?"
" - Oh oui ! C'est le meilleur repas que j'ai mangé de toute ma vie !"
" - Tu ne regrettes rien ..?"
" - Rien."
" - Alors je peux manger ton âme ?"
" - Est ce que ca fait mal ?"
" - Non. Je ne te ferais jamais de mal, ma chérie. Ce sera doux, et immédiat. Aussi doux que la caresse d'une plume, et autant de temps qu'il ne t'en faut pour dire 'bonne nuit'. Essaie, tu verras."
La petite fille était tentée de lui demander de manger son âme. Si elle devait mourir grâce à cette femme si belle, qui avait prit soin d'elle, et qui lui avait offert un bon repas, elle ne pouvit refuser. Elle voulait mourir comme ca. C'était une plus belle mort que de mourir de froid, de faim, ou sanguinolente après s'être fait battre à mort. Blue Nightmare approcha ses lèvres roses de l'oreille de la petite mendiante, et lui murmura avant d'aspirer son âme :
" - You'll sleep tonight, my darling. My name is Blue Nightmare, and i promise your eternity will be wondeful. Die, Die, Die, my darling."
En un instant, tout était fini.
Elle raconta tout cela à Nate, alors qu'ils étaient tous deux allongés sur l'herbe mouillée.
" - Enfin, tu sais que s'il n'y avait eu que ca, je n'aurais pas disparut. malheureusement, les Hunters m'ont retrouvée. J'ai dut fuir, et je suis retournée au Paradis pour me cacher. Ils ne pouvaient sentir ma présence que bien plus faible à cause de la forte concentration d'Anges à cet endroit. Nathan.. Je suis un monstre.. J'ai bouffé cette gamine !"
Comme dire tout cela lui retournait le coeur.. Elle se dégoutait. Elle se détestait. Comment Nate accueillerait il cette nouvelle ? Admettre que celle que l'on aime est un monstre, ou bien l'abandonner ?
Malgré ca, elle ne pouvait s'empêcher d'espérer qu'il resterait.. Vu que lui aussi, connaissait la mort. C'était son job. Il tuait après tout. Allait il rire, et lui dire que ce n'était pas grave ? Ou allait elle se réveiller de ce doux cauchemar, et s'aperçevoir que même lui, était tiré de son imagination ?

_________________
Un Shinigami & Un Ange.. Une Romance Bien Etrange..



" Que l'on est bête quand on est amoureux,
que l'on est bête, mais comme on est heureux !
En amour, l'esprit est une enclume,
et c'est lourd quand on est fait de plumes"
- Thomas Fersen -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orphanagewammyshouse.fr-bb


Messages : 186
Date d'inscription : 21/05/2011
Localisation : dans l'ombre.

Feuille de personnage
Vos Relations:

MessageSujet: Re: Un lieu auquel on commence à s’habituer {PV NATE ET NIGHTY}   Mar 25 Oct - 9:57

Allongé sur le côté, sa main tenant sa tête, Nate observait la bouche de Nighty bouger, ses cheveux flotté dans le léger vent, ses sourcils se froncer quand un mauvais souvenir lui vint en bouche ou bien encore son visage apeuré par son propre récit.

Là où Nate l’avait emmené était un endroit très spécial, surtout sous les nuages gris. Ils étaient tous deux allongés dans l’herbe sous un grand saule pleureur dont quelques-unes des lianes s’étaient coincés dans l’eau gelée du lac. Au-dessus de la petite colline qu’ils avaient descendue, il y avait l’accordéoniste qui était revenu après que la pluie se soit calmée. La musique atteignait leurs oreilles transporté et atténué par le vent. Il était venu tant de fois seul ici et avait espéré autant de fois de pouvoir un jour montrer ce saule pleureur à Nighty. Elle s’arrêta de parler.

« - Je ne savais pas que les ange pouvait eux aussi manger les âmes humaines. »

dit-il d’abord, en essayant de réfléchir à ce qu’elle venait de dire.

" - Enfin, tu sais que s'il n'y avait eu que ca, je n'aurais pas disparut. malheureusement, les Hunters m'ont retrouvée. J'ai dut fuir, et je suis retournée au Paradis pour me cacher. Ils ne pouvaient sentir ma présence que bien plus faible à cause de la forte concentration d'Anges à cet endroit. Nathan.. Je suis un monstre.. J'ai bouffé cette gamine !"

Ce fut comme une pierre qu’on lui lançait sur la tête. Non, pas une pierre, un rocher ! Tout ce qu’elle venait de dire lui revint à l’esprit comme si elle lui mettait le tout sous les yeux.
Non il ne savait pas que les anges pouvaient manger les âmes humaines. Il pensait que seuls les démons, ces vermines, pouvaient faire ce genre de chose. Il se mit à genoux en moins d’une seconde et secoua Nighty par les épaules.
Il criait, c’était sans doute la première fois.

« - Tu te rend compte de ce que tu as fait ? Tu as risqué ta vie pour manger une âme, Birdie ! C’est la chose la plus stupide que je n’ai jamais entendu ! Manger une âme… laisse ça aux démons, tu… tu ne peux pas faire ça ! Regarde ce qui arrive maintenant, tu as dû te cacher plus de deux mois !!! Et s’ils t’avaient retrouvé ? Les hunters ? T’imagine ? Qui m’aurait prévenu ? Personne ! Je serais resté sans nouvelle de toi pour le reste de ma vie, sans savoir pourquoi tu es parti ! Tout ça pour un malheureux repas ! »

Il cessa de la secouer. Il se rassit correctement et essaya de se calmer. Il avait été malheureux pendant deux mois, tout ça pour une âme humaine. Il avait mal travaillé, tout ça pour une âme humaine. Il respira un grand coup.
Ses cheveux étaient toujours mouillés et les perles d’eau sur ses pointes tombaient par terre une à une.
Il prit la main de Nighty. Elle était en vie, elle était là. Pourquoi s’en faire ? Ils ne l’ont pas retrouvé, c’est l’essentiel.

Il sourit pour la rassurer. D’un sourire sincère et amoureux.
Il reprit de sa voix calme et mélodieuse, sans hausser le ton cette fois.

« - Tu n’es pas un monstre Nighty. Tu n’es rien de tout ça. Un monstre tue sans loi, sans peur ni remords. L’erreur est hum- On fait tous des erreurs. Je m’excuse de t’avoir crié dessus comme ça, je ne te juge pas. Mais j’ai eu peur tu comprends ? Ne fais plus ça d’accord ? Ne me laisse plus seul pendant tout ce temps si c’est pour risquer ta vie. »

Il trouvait sa description de monstre assez proche de son propre caractère. Mais il n’approfondi pas plus le sujet. Il est un monstre et alors ?
Il caressa les cheveux de Nighty et l’embrassa tendrement.


_________________
« Sais-tu où est le véritable enfer ?
Dans ma tête. »


Spoiler:
 




Aimer un mortel, c'est aimer jusqu’à la mort.
Aimer un ange, c'est aimer à jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 130
Date d'inscription : 03/05/2011
Age : 22
Localisation : A trainer dans les rues de Londres.. Me suis perdue ?

Feuille de personnage
Vos Relations:

MessageSujet: Re: Un lieu auquel on commence à s’habituer {PV NATE ET NIGHTY}   Mar 25 Oct - 10:54

Saisie d'horreur en réalisant ce qu'elle venait de dire, elle plaqua les mains sur sa bouche, et se prépara à balbutier des excuses, mais avant qu'elle ne puisse dire quoi que ce soit, Nate avait bondi sur elle et lui criait dessus en la secouant comme jamais.
« - Tu te rend compte de ce que tu as fait ? Tu as risqué ta vie pour manger une âme, Birdie ! C’est la chose la plus stupide que je n’ai jamais entendu ! Manger une âme… laisse ça aux démons, tu… tu ne peux pas faire ça ! Regarde ce qui arrive maintenant, tu as dû te cacher plus de deux mois !!! Et s’ils t’avaient retrouvé ? Les hunters ? T’imagine ? Qui m’aurait prévenu ? Personne ! Je serais resté sans nouvelle de toi pour le reste de ma vie, sans savoir pourquoi tu es parti ! Tout ça pour un malheureux repas ! »

Penaude, Blue Nightmare baissa la tête. Il l'avait appelée par son prénom..? C'est qu'il devait être très en colère contre elle.. Mais cela prouvait à quel point Nate tenait à elle. Seulement, arrêter de mangr des âmes n'était pas aussi simple que ca en avait l'air..
" - M.. mais Nathan.. J'avais faim.. Je suis désolée.. Je voudrais te dire que je ne le referais plus.. Mais j'ai besoin de manger.. Je te jure que je n'irais plus me cacher au Paradis.."
Mais pouvait elle lui promettre plus que ca? Plus qu'un amour éternel, devrait elle renoncer à sa nourriture ? Elle avait oublié ce que mangeait habituellement les Anges. La jeune femme divine ne s'abaissait pas à manger comme les humains, car leur nourriture se transformait en cendres dans sa bouche, et si elle ne pouvait plus manger d'âmes.. Est ce qu'elle dépérirait ? Qu'adviendrait il d'elle..?
Nate passa la main dans ses longs cheveux roses, et il l'embrassa tendrement. Si elle ne pouvait gouter à leur nourriture, en revanche Blue Nightmare se délectait des lèvres de son aimé. Elle osa se saisir de la deuxième main de Nathan, celle qu'il posait sur son sabre, et entrelaça leurs doigts.
" - Nate.. Je t'aime.." Murmura t elle, le nez enfoui dans son cou.
Le temps semblait s'arrêter pour les deux tourtereaux, habituellement si peu romantiques, et qui découvraient ous les deux l'amour comme un jeu maladroit.
L'accordéoniste était revenu, et jouait son air mélancolique, légèrement discordant. Il n'y avait cependant rien de plus beau aux oreilles de la jeune femme, qui se mit à chanter une douce berceuse à son amant.

_________________
Un Shinigami & Un Ange.. Une Romance Bien Etrange..



" Que l'on est bête quand on est amoureux,
que l'on est bête, mais comme on est heureux !
En amour, l'esprit est une enclume,
et c'est lourd quand on est fait de plumes"
- Thomas Fersen -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orphanagewammyshouse.fr-bb


Messages : 186
Date d'inscription : 21/05/2011
Localisation : dans l'ombre.

Feuille de personnage
Vos Relations:

MessageSujet: Re: Un lieu auquel on commence à s’habituer {PV NATE ET NIGHTY}   Mar 25 Oct - 23:36

Ne plus se cacher au paradis, c’est ce cacher quand même.
Nate s’allongea dans l’herbe, tête sur une branche du saule pleureur. Savoir que ce qui s’était passé il y a deux mois allait surement se reproduire le déprimait. Qu’elle se cache au paradis si elle veut. De toute façon il ne pourra plus la voir pendant cette période. Et si elle se fait prendre… Mieux ne vaut pas y penser.
C’était accablant. L’amour de sa vie devait se cacher pour se nourrir, même si c’était la nourriture la pire qu’il soit, et il ne pouvait rien faire. Absolument rien. Il ne pouvait pas l’empêcher de manger comme elle ne pourrait pas l’empêcher de tuer. Il ne pouvait pas la protéger de tous les hunters du paradis, c’était impossible. Même s’il était sûr de lui, le nombre est une force non négligeable, il en mourrait et le sort de Nighty serait donc le même. Il ne pouvait qu’espérer qu’elle se tienne tranquille un bout de temps. Pour ne pas avoir à revivre ce genre de choses trop vite.

Il devait faire une tête étrange parce qu’un écureuil assis sur une branche le regardait attentivement. Il n’a jamais été aimé des bêtes de toute façon. Il regarda Nighty chanter sur le ton de l’accordéon. Quand elle eut fini, il se pencha vers elle pour mieux observer son visage. Il pencha la tête sur le côté comme un gamin souriant et heureux.
Enfaite, il ne pouvait rien faire de plus que d’être heureux avec elle. Rien de plus que la rendre heureuse et d’attendre. Attendre qu’elle disparaisse à nouveau pendant deux mois, peut-être plus et attendre de souffrir à nouveau. Si sa vie doit être menée comme ça, qu’il en soit ainsi. Si ses souffrances maintiennent Nighty en vie, qu’il en soit ainsi.
Cela lui était affreusement douloureux à admettre, mais il était soumis à Nighty, peu importe combien de temps elle le fera souffrir ni combien elle le fera souffrir. Pourtant, c’était déjà clair : il souffrira dès qu’elle aura à se cacher et qu’il ne pourra plus la voir. Alors pourquoi souffrir quand elle est là, autant profiter de ses moments avec elle !

Son sabre à la main, le fourreau était plus loin. La lame lui tranchait la main mais Nate ne s’en rendait pas compte. Ce n’était qu’une malheureuse coupure. Coupure qui s’agrandissait de plus en plus.
Soudainement, il bégaya. Il ne savait pas quoi dire mais le silence était trop dur à écouter. Le silence peut en dire des choses, et dieu sait combien ses choses dites peuvent être douloureuse.

« - je… Je t’aime. Et je t’aime plus que toi tu ne m’aimeras jamais, je le sais. »

Oui il le savait. Lui, ne la laisserait jamais dans de telles souffrances deux mois de suite. Mais il était incapable de lui dire, incapable de lui en vouloir, incapable de souffrir alors que Nighty semblait si heureuse, incapable de penser à la laisser tomber, incapable de penser à partir, incapable de vivre sans elle. Il était un incapable. Que l’amour peut rendre bête. L’amour et tout ce qui va avec : bonheur et souffrance.

La musique que jouait à présent l’accordéoniste était si joyeuse. Il lâcha son sabre, se leva, prit Nighty par la main et fît une révérence se moquant presque des humains. D’une voix grave et précieuse qui ne lui appartenait pas, il dit

« -Voulez-vous bien m’accorder cette danse mademoiselle ? »

Et sans attendre la réponse, se mit à danser, une main sur la taille de l’ange, l’autre enlacé entre les doigts de celle-ci. Il sourit, oubliant tout ce à quoi il avait pensé. Ses modestes pas de danses étaient ridicules mais Nate s’en fichait. Il savait bien danser, mais il n’avait aucune envie de s’appliquer, il était là pour s’amuser. Il était là pour oublier. Il était là pour pardonner la seule qu’il avait toujours aimée si ce n’était déjà fait.

_________________
« Sais-tu où est le véritable enfer ?
Dans ma tête. »


Spoiler:
 




Aimer un mortel, c'est aimer jusqu’à la mort.
Aimer un ange, c'est aimer à jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 130
Date d'inscription : 03/05/2011
Age : 22
Localisation : A trainer dans les rues de Londres.. Me suis perdue ?

Feuille de personnage
Vos Relations:

MessageSujet: Re: Un lieu auquel on commence à s’habituer {PV NATE ET NIGHTY}   Mer 26 Oct - 8:48

« - je… Je t’aime. Et je t’aime plus que toi tu ne m’aimeras jamais, je le sais.»
" - Ce n'est pas vrai !! " S'était elle exclamée avec véhémence
La jeune femme baissa la tête, se sentant coupable. Elle avait di cela sans réfléchir, parce que cela lui semblait être faux. Mais la vérité était qu'elle était tout simplement incapable de rendre à Nate son amour inconditionnel. Tout ca.. Tout ca parce qu'elle devait manger. Elle se détestait. S'il n'avait pas été là, à la regarder, elle se serait probablement planté quelque chose dans le bras pour se calmer, mais le fait était qu'il l'observait.
Etait elle tombée aussi bas qu'un Démon ? Réduite à se nourrir d'âmes humaines.. Réduite à devoir se cacher pour se nourrir. Risquer sa vie, mais pour continuer à la vivre. Elle se disait naïvement que Nathan ne pourrait pas l'en empêcher, comme elle ne pouvait déja pas s'en empêche toute seule ; manger lui apparaissait comme un besoin primaire, et l'amour était un besoin secondaire, voire tertiaire.
Seulement, elle ne se rendait encore pas compte à quel point l'amour qu'ils se portaient tous deux devenait primaire.
Il l'embarqua dans une danse qu'il menait bien, et qu'elle s'efforçait de suivre.
" - Je.. je ne sais pas danser ! " Lui apprit elle, honteuse.
Pour toute réponse, Nathan ne lui servit que son rire, et il raffermit sa prise sur sa taille. La belle Ange rougit, et lui murmura une fois qu'elle eut prit le mouvement, ses lèvres caressant l'oreille de son aimé :
" - Peut être.. Peut être que je peux me nourrir d'autre chose.."



S'écartant précipitamment, elle se mit à chanter en accord parfait avec l'air :

" - Que l'on est bête, quand on est amoureux !
Que l'on est bête, mais comme on est heureux !
En amour, l'esprit est une enclume..
Et c'est lourd, quand on est fait de plumes.."
Elle ne voulait pas qu'il lui demande ce que c'était que cette 'autre chose'. Parce que l'autre chose, c'était elle. La nourriture des humains ? Ca se transformait en cendres. Les âmes ? Elle n'avait pas le droit. Bouffer ses anciens condisciples ? La, elle était sure d'en avoir encore plus aux trousses. Quant aux Démons et aux Shinigamis, elle ne pouvait même pas y goûter. La seule chose qu'il restait donc, c'était elle. Elle n'avait qu'à se prélever un peu de sang, et ne rien dire à Nathan. Il ne verrait rien, et cela lui donnerait un minimum de forces.
C'était une vie horrible, que d'être obligée de se manger soi même.. Mais finalement, rien n'était plus important que de pouvoir rester avec Nate River, son unique amour..

_________________
Un Shinigami & Un Ange.. Une Romance Bien Etrange..



" Que l'on est bête quand on est amoureux,
que l'on est bête, mais comme on est heureux !
En amour, l'esprit est une enclume,
et c'est lourd quand on est fait de plumes"
- Thomas Fersen -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orphanagewammyshouse.fr-bb


Messages : 186
Date d'inscription : 21/05/2011
Localisation : dans l'ombre.

Feuille de personnage
Vos Relations:

MessageSujet: Re: Un lieu auquel on commence à s’habituer {PV NATE ET NIGHTY}   Lun 31 Oct - 19:49

« - Peut-être... Peut-être que je peux me nourrir d’autre chose.. »

Nighty interrompit leur danse, si l’on pouvait appeler ça une danse, et se mit à chanter sur l’air de l’accordéon. Comme si cette chanson avait un jour eu des paroles. Pendant que celle-ci chantait, le sourire amusé de Nate était parti, laissant place à un regard songeur, presque menaçant. Ce regard qui donne l’impression à la personne observé d’être lu. Bien sûr, personne n’a jamais lu quelqu’un comme dans un livre et Nate n’essayait même pas de voir à quoi pensait Nighty en chantant. Il réfléchissait, décortiquait, étudiait chaque mot que celle-ci avait prononcé avant de chanter.
Elle pouvait se nourrir d’autres choses. Alors dans ce cas pourquoi, pourquoi s’être nourrit de ça pendant si longtemps ? Pourquoi avoir risqué sa vie ? Nighty n’était pas idiote, elle savait qu’elle faisait souffrir Nate en disparaissant. Pourquoi l’avoir laissé souffrir alors qu’elle pouvait manger autre chose ?
Il allait lui poser cette question quand il se rendit compte que sa phrase n’avait aucun sens. Autre chose : cela ne voulait rien dire, c’était trop vague… Mais par quoi le changer. C’est vrai après tous, les shinigamis n’ont pas un besoin légitime de manger mais les anges sont peut-être comme les démons… Et par quoi remplacer une âme humaine. Une âme animale ? Où pas d’âme du tout d’ailleurs, un corps d’animal… Surement pas un corps d’humain, cela ne servirait pas à grand-chose : elle tuerait une personne tout de même. Sauf si cette personne était tué par quelqu’un d’autre ce qui dans ce cas serait parfaitement plausible et sans danger pour Nighty.
Tandis qu’il réfléchissait, un éclair jailli dans ces yeux. Tuer et manger n’étaient pas synonymes, elle pouvait se servir de la victime des autres. Oui mais encore faudrait-il trouver quelqu’un faisant assez de victime pour…
Un autre éclair jailli. Il tuait suffisamment d’humains pour qu’elle puisse en manger un ou deux de temps en temps. Ses supérieurs n’était pas au courant à propos de lui et Nighty et ne pouvait l’être. Il en serait lourdement sanctionné et même peut-être banni. Si un ange mangeait les victimes après son passage, que pouvait-il y faire ?
Cela pouvait marcher… Mais est-ce que Nighty peut manger des corps ?! Une âme et un corps n’étaient pas la même chose, peut-être que cela lui serait inutile.
A cette pensée, Nate se senti encore plus inutile que tout à l’heure et pour cacher son désarroi, sourit de plus belle à Nighty.
Dans ce cas, cela ne répondait en rien à la question initiale : Par quoi pouvait-elle bien remplacer une âme humaine ? Question qu’il n’osait poser par peur de devoir poser toutes les autres questions qui suivait celle-là à la réponse. Une peur qui l’empêchait d’ouvrir la bouche et de demander à Nighty si elle tenait vraiment à lui…

_________________
« Sais-tu où est le véritable enfer ?
Dans ma tête. »


Spoiler:
 




Aimer un mortel, c'est aimer jusqu’à la mort.
Aimer un ange, c'est aimer à jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 130
Date d'inscription : 03/05/2011
Age : 22
Localisation : A trainer dans les rues de Londres.. Me suis perdue ?

Feuille de personnage
Vos Relations:

MessageSujet: Re: Un lieu auquel on commence à s’habituer {PV NATE ET NIGHTY}   Sam 5 Nov - 13:51

[ excuse moi pour le retard ]

Alors qu'elle chantait en se donnant volontairement l'air léger, et le ton allègre, Blue Nightmare essayait de distraire Nate des pensées qui était siennes.

* Je t'en supplie, Nate, cesse d'analyser la moindre de mes paroles.. * pensa Birdie avec détresse. * Tu te ferais mal.. Je ne veux pas que tu saches que c'est moi que je compte manger.. *

Pourtant, elle le voyait, elle le savait. Nathan regardait le vide presque avec haine, ou plutot, la fixait elle, mais il ne la voyait pas. Si elle avait put, elle aurait pleuré, elle se serait mordu les doigts. Mais rien n'y faisait, elle ne pouvait pas lui dire ce qu'elle se préparait à accomplir.
A quoi pouvait il bien penser ? Elle osait espérer qu'il ne cherchait pas à savoir ce dont elle allait se nourrir, et pourquoi elle ne prenait cette nourriture qu'à partir de maintenant, après l'avoir fait souffrir.. Cependant, elle savait que ses espoirs étaient vains.
Aussi, elle s'arrêta de tournoyer, et s'assit devant lui pour le regarder. Il était beau..
Avec sa peau pâle comme la neige, sa chemise blanche immaculée ; ses cheveux cotonneux et bouclés qui ressemblait à de la barba-papa, cette chose rose et collante que mangent les enfants aux fêtes foraines ; et ses yeux verts.. Un vert émeraude, un vert forêt, un vert pomme.. Tant de verts différents qui se noyaient dans ses yeux en un tourbillon savant ! Même le visage de Nate, sculpté dans l'albâtre, semblait parfait. Son teint neigeux était sans aucune imperfection, son nez enfantin, ses belles lèvres chaudes..


" - Dis moi, Nate.. Je peux te demander deux faveurs ..? "

[left]Les mots avaient franchit ses lèvres malgré elle, et elle s'était levé d'un bond. La belle Ange était face à son aimé, les mains jointes, le regard suppliant.

_________________
Un Shinigami & Un Ange.. Une Romance Bien Etrange..



" Que l'on est bête quand on est amoureux,
que l'on est bête, mais comme on est heureux !
En amour, l'esprit est une enclume,
et c'est lourd quand on est fait de plumes"
- Thomas Fersen -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orphanagewammyshouse.fr-bb

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un lieu auquel on commence à s’habituer {PV NATE ET NIGHTY}   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un lieu auquel on commence à s’habituer {PV NATE ET NIGHTY}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» Le Carnaval National, aura lieu cette année aux Cayes
» Un lieu vous manque ?
» Le seul lieu réconfortant [ Libre ]
» lieu "secret"
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroshitsuji RPG :: › London ~ RP :: « HYDE PARK »-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit